WHACKING avec Axelle « Ebony » Munezero, porte-parole du Festival

Le Whacking a commencé dans les années 1970 à Los Angeles dans les clubs fréquentés majoritairement par des latinos, des afro-américains et des personnes issues de la communauté homosexuelle et queer. À cette époque, l’expression de cette danse servait de soupape face à la discrimination vécue par ces communautés. Aujourd’hui, cette danse narrative se caractérise par le travail des bras, les poses, l’émotion, le personnage et la musicalité. Le travail des bras (le Waack) se décrit par des mouvements circulaires rapides, précis, forts et fluides dans la partie supérieure du tronc, et se combine à des mouvements de jambes variés ainsi que du groove.

Lors de cet atelier, les participants auront la chance d’être guidés par une artiste reconnue mondialement pour la qualité de sa danse et son style; Axelle « Ebony » Munezero. En effet, la porte-parole de l’édition 2019 d’Accès Danse est fréquemment invitée pour juger des « battle » et pour donner des ateliers partout sur le globe. Une chance à ne pas manquer.

École Louis-Philippe-Paré (235, boulevard Brisebois)

Samedi 28 mars, de 9 h à 10 h 30 et de 11 h à 12 h 30