DE LA GLORIEUSE FRAGILITÉ
28 mars 2020
20 h 00 min
Châteauguay
Salle du Pavillon de l’île : 480, Boul. D’Youville, J6J5T9
Google Map
Acheter des billets

32 $ | 30 $ avec Passeport-loisir

Karine Ledoyen est allée à la rencontre d’une vingtaine de danseurs professionnels afin de recueillir leurs témoignages sous la forme d’entrevue.

« Je croyais commencer un travail autour du deuil et en guise de point de départ je souhaitais m’inspirer de récits de danseurs qui ont quitté la danse. Après avoir écouté l’ensemble des entrevues des danseurs de différentes générations tant de ballet, de contemporain que de la danse sociale, j’ai réalisé que le sujet qui en ressortait avant tout, était celui de la célébration de la danse. »

Les entrevues ont représenté la porte d’entrée de cette nouvelle création. Elles sont devenues une trame narrative en résonance avec la danse écrite et improvisée offerte par les danseurs sur scène. C’est la relation entre les témoignages enregistrés, le traitement performatif de la vidéo et le déploiement des danseurs sur scène que s’organise une dramaturgie plurielle. Un jeu de va-et-vient entre le réel et la fiction qui fait écho au-delà de la danse.

Compagnie : Danse K par K
Chorégraphie : Karine Ledoyen
Interprétation : Elinor Fueter, Jason Martin, Simon Renaud, Ariane Voineau
Conception sonore et technologique : Mathieu Doyon
Consultante artistique et répétitrice : Ginelle Chagnon
Complices à la mise en scène et à la dramaturgie : Alexandre Fecteau, Katya Montaignac
Vidéaste : Andrée-Anne Giguère
Conception des lumières : Martin Sirois